Contactez-nous 0489/12-73-07|info@bruxelles-coach.be
­

FAQ

Quelle différence entre coach et psychothérapie ?

Le coach n’est pas un psychothérapeute. Sa démarche n’a pas pour objet de remonter dans le passé d’un individu, ni même d’analyser sa psychologie humaine. Le coach laisse le soin au coaché de tirer d’éventuels enseignements personnels. Le rôle du coach s’oriente essentiellement sur le soutien qu’il peut apporter à son client afin de l’aider à progresser vers les objectifs fixés. Le coach n’est pas un ami. Il s’agit avant tout d’un professionnel ayant lui-même une solide expérience d’accompagnement ainsi que des dispositions particulières pour l’écoute et l’observation, et qui se concentre uniquement sur sa tâche de coach.

Quel est le moment opportun pour avoir recourt au coaching ?

Avoir recours au coaching n’a de sens que lorsque la personne a un projet (professionnel ou privé), un problème à surmonter, une phase de sa vie à dépasser ou à démarrer. Bref, avec les outils que le coach met à votre disposition, il vous aide à puiser dans vos ressources afin de réaliser votre projet ou de dépasser le moment de tension qui traverse votre vie.

Quelle technique de coaching choisir ?

Les techniques de coaching personnel sont strictement les mêmes pour tout type de coaching, la seule différence réside dans le choix du client à traiter des sujets en lien avec sa vie personnelle ou professionnelle, même si parfois la frontière entre les deux est très proche. Le client et le coach s’accordent sur la nature des sujets à travailler en séances de Coaching personnel ou professionnel, ainsi que sur les objectifs mesurables, et toutes les étapes de cheminement permettant au client d’avoir la main mise sur son propre chemin aussi bien sur le fond que sur la forme.

Quelle est la durée d’une intervention de coaching

Cela peut aller d’une seule séance à plusieurs mois mais pas des années, le coaching rend autonome, pas dépendant. Certains coachs demandent une première étape de deux ou trois séances avant de s’engager dans la durée. L’essentiel reste que les choses soient claires au départ et que les limites de la durée du coaching soient convenues.
La durée des séances de coaching dépend de la situation, et se situe généralement entre 1/2h à 1h.

Le coaching parental, est-il une thérapie familiale ?

Contrairement au « psy », le coach est orienté sur l’avenir et la résolution active et efficace des problèmes : vous ne vous lancez donc pas dans une thérapie individuelle ou une thérapie de couple ou familiale en allant consulter un coach parental.

Quels sont les avantages du coaching parental ?

Le coach parental aide les parents à circonscrire et à verbaliser le problème rencontré. En effet, bien souvent, le ou les parents arrivent en disant tout simplement  » je n’y arrive plus avec cet enfant-là », ou « cet enfant a un problème », ce qui est typique des représentations insolubles car trop floues, trop générales.

Ce que le coaching parental n’est pas

Ce que les parents doivent bien comprendre, c’est que le coach ne peut en aucun cas remplacer des parents démissionnaires. Il s’agit donc bien d’une aide ponctuelle. Pour ce qui relève des difficultés relationnelles persistantes, on peut envisager plutôt une thérapie familiale, voire une thérapie individuelle.