Contactez-nous 0489/12-73-07|info@bruxelles-coach.be
­

Gérer la crise d’adolescence – Adolescent en souffrance

L’adolescence, c’est la période de la crise. Rejet de l’autorité, désir d’autonomie, voire fugues. Difficile de gérer ces moments, pour la famille simple ou la famille recomposée, mais aussi pour le principal intéressé. Vous avez tout essayé, du dialogue patient aux menaces, mais rien n’y fait. L’aide et le soutien extérieurs sont souvent utiles pour débloquer la situation.

L’adolescence n’est pas une sinécure, comme de nombreux parents le constatent. Car dans leur recherche d’indépendance, filles et garçons vivent des hauts et des bas. Et pour la famille, il est souvent difficile de décrypter les émotions et motivations de l’enfant, et de comprendre ce qu’il a dans la tête. Pourtant l’écoute est le principal allié dans ces moments qui peuvent être pénibles.

L’entourage envoie souvent des messages que nous n’entendons pas, alors qu’ils peuvent être d’un grand secours. Au lieu de se braquer quand le grand-père dit : “Alice n’est pas très gaie en ce moment”, mieux vaut être à l’écoute. Surtout si d’autres, amie, professeur, renvoient le même écho. Il est recommandé aux parents de garder à portée de main un carnet pour y noter en vrac tout ce qu’ils ont capté. Certaines phrases de l’adolescent ne trompent pas « marre de tout », « je suis nul ». Etre attentif à certains changements, une chute des notes, une perte de l’appétit. Il est essentiel de s’inquiéter en cas de situation de dépression, même passagère. Ces inscriptions éclectiques, difficiles à déchiffrer sur le moment, prendront tout leur sens une fois lues dans leur ensemble. Il ne s’agit pas d’espionner son enfant mais d’observer son comportement pour faire la différence entre ce que le psychiatre appelle « un écart » et « une cassure ». Si l’écart sert à s’affirmer et à chercher des limites, la cassure est utilisée pour faire entendre sa souffrance et tenter de la maîtriser.

Notre coach met à votre disposition quelques outils pratiques pour éviter que l’écart ne bascule dans la cassure. Ces outils vous aideront à améliorer la communication verbale et la communication non verbale et empêcher votre adolescent de glisser sur la mauvaise pente.